Mes Expéditions Polaires

 Spitzberg - 2001
 Nunavut / Terre de Baffin - 2002
 ProjetsSpitzberg.htmlProjets.htmlshapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1
Le dépassement de soidepassement_de_soi.htmlshapeimage_3_link_0
Mes liensliens.htmlshapeimage_4_link_0
Mes Expéditions d’Altitude

 Kilimanjaro - 2003
 Mc Kinley - 2003
 ProjetsKilimanjaro.htmlMc_kinley.htmlProjets.htmlshapeimage_5_link_0shapeimage_5_link_1shapeimage_5_link_2
En Pratique
 le froid
 l’altitude
 l’hygiènepratique_-_le_froid.htmlpratique_-_altitude.htmlpratique_-_hygiene.htmlshapeimage_6_link_0shapeimage_6_link_1shapeimage_6_link_2
 
Géographie, démographie, linguistique
Symbolique du drapeau
Relief et géologie
Climat
Récit
PhotosNunavut_-_drapeau.htmlNunavut_-_relief.htmlNunavut_-_climat.htmlNunavut_-_recit.htmlNunavut_-_photos.htmlshapeimage_7_link_0shapeimage_7_link_1shapeimage_7_link_2shapeimage_7_link_3shapeimage_7_link_4shapeimage_7_link_5shapeimage_7_link_6

La Terre de Baffin est une île canadienne d'un nouveau territoire fédéral créé le 1er avril 1999, le Nunavut. L'agglomération la plus importante, Iqaluit (4500 habitants) appelée anciennement Frobisher Bay, est devenue la capitale.

Le territoire du Nunavut actuel se divise en trois régions: Qikiqtaaluk, Kivalliq et Kitikmeot, connues antérieurement sous le nom de Baffin, Keewatin et Kitikmeot.


La population du territoire n'est que de 25 000 habitants (1996). Avec une superficie de plus de 2,2 millions de kilomètres carrés, le territoire du Nunavut représente environ 24 % de toute la partie continentale du Canada.


Plus de la moitié de la population du Nunavut est âgée de moins de 18 ans. Les Inuits forment la population autochtone du Nunavut; ils représentent 85 % de la population du territoire. Ils parlent l'inuktitut (63 %) et l'inuinnaqtun (11 %), deux langues appartenant à la famille eskimo-aléoute et parlées dans quatre pays:

la Russie, les États-Unis (Alaska), le Canada et le Groenland.


Situer le Nunavut

L'inuit (et ses nombreuses variétés dialectales) se caractérise, malgré des différences régionales parfois notables, par un vocabulaire et une grammaire très semblables dans tout l'Arctique.


Beaucoup d'Inuits parlent une langue seconde, généralement l'anglais. Plusieurs études démontrent que les jeunes Inuits ont de plus en plus tendance à parler anglais avec leurs parents.


On retrouve une propension à utiliser l'inuktitut et l'anglais également chez les jeunes familles. Quoi qu'il en soit, l'inuktitut continue d'être connu par à peu près tout le monde, y compris par les enfants issus de mariages mixtes.


Vingt pour cent des personnes qui vivaient dans le Nunavut en 1991 ont indiqué qu'elles ne parlaient ni le français ni l’anglais.