Le dépassement de soidepassement_de_soi.htmlshapeimage_2_link_0
Mes liensliens.htmlshapeimage_3_link_0
Mes Expéditions Polaires

 Spitzberg - 2001
 Nunavut / Terre de Baffin - 2002
 ProjetsNunavut.htmlProjets.htmlshapeimage_4_link_0shapeimage_4_link_1
Mes Expéditions d’Altitude

 Kilimanjaro - 2003
 Mc Kinley - 2003
 ProjetsKilimanjaro.htmlMc_kinley.htmlProjets.htmlshapeimage_5_link_0shapeimage_5_link_1shapeimage_5_link_2
En Pratique
 le froid
 l’altitude
 l’hygiènepratique_-_le_froid.htmlpratique_-_altitude.htmlpratique_-_hygiene.htmlshapeimage_6_link_0shapeimage_6_link_1shapeimage_6_link_2
 
Géographie
Histoire
Faune
Climat
Récit
PhotosSpitzberg_-_geographie.htmlSpitzberg_-_histoire.htmlSpitzberg_-_faune.htmlSpitzberg_-_recit.htmlSpitzberg_-_photos.htmlshapeimage_7_link_0shapeimage_7_link_1shapeimage_7_link_2shapeimage_7_link_3shapeimage_7_link_4shapeimage_7_link_5

Pour sa haute latitude (78° Nord - à mi-chemin entre le Pôle Nord et le cercle polaire), le climat du Svalbard est relativement doux. A latitude équivalente, les températures sont inférieures d'environ 15° au Canada ou en Sibérie. Ce phénomène s'explique en partie par le Golf Stream qui rencontre l'océan arctique au niveau de l'île aux Ours. Ce choc thermique engendre 300 jours de brouillard par an sur cette île. Le Spitzberg bénéficie encore de ce courant marin chaud. Pour la même raison Bordeaux ne présente pas les mêmes caractéristiques climatiques que Montréal bien qu'à la même latitude.


Malgré tout, cela reste un climat arctique avec des minima (au mois de mars) de l'ordre de - 45° et des maxima de l'ordre de 15 (en août). La particularité du climat du Svalbard est qu'il n'y a aucune règle, qu'il est impossible de faire des prévisions. Pour preuve, dix jours après le minima absolu des 20 dernières années, -46.3 en 1986, il faisait 3.8°C au même endroit.


Autre facteur à prendre en compte, le vent qui a un effet de refroidissement très important et donne des températures équivalentes pouvant atteindre -100°. Une température de l'air de -25° combinée à un vent d'une quarantaine de kilomètre heure donne une température équivalente de -50°. Des vents terribles peuvent couvrir n'importe quelle partie du Spitzberg, à n'importe quel moment de l'année. Mais la période allant d'octobre à avril est la plus exposée à des vents fréquents et violents. Ils sont totalement imprévisibles et peuvent aussi bien durer quelques heures que plusieurs jours.


Amateurs de désert, le Grand Nord et le Svalbard sont des destinations pour vous. En effet, avec 180 mm de précipitations annuelles, le Svalbard présente bien les caractéristiques d'une zone désertique : Paris est à 600mm