Le dépassement de soidepassement_de_soi.htmlshapeimage_2_link_0
Mes liensliens.htmlshapeimage_3_link_0
Mes Expéditions Polaires

 Spitzberg - 2001
 Nunavut / Terre de Baffin - 2002
 ProjetsSpitzberg.htmlNunavut.htmlProjets.htmlshapeimage_4_link_0shapeimage_4_link_1shapeimage_4_link_2
Mes Expéditions d’Altitude

 Kilimanjaro - 2003
 Mc Kinley - 2003
 ProjetsKilimanjaro.htmlMc_kinley.htmlProjets.htmlshapeimage_5_link_0shapeimage_5_link_1shapeimage_5_link_2
En Pratique
 le froid
 l’altitude
 l’hygiènepratique_-_altitude.htmlpratique_-_hygiene.htmlshapeimage_6_link_0shapeimage_6_link_1
 
Refroidissement
par Conduction
par Convection
par Radiation
par évaporation
Les réactions
Acclimatement
Les gelures
mécanismes
prévention
pronostic
traitement
L’hypothermie
mécanismes
circonstances
signes cliniques
traitementpratique_-_refroissement.htmlpratique_-_froid_convection.htmlpratique_-_froid_radiation.htmlpratique_-_froid_evaporation.htmlpratique_-_froid_reactions.htmlpratique_-_froid_acclimatement.htmlpratique_-_gelures.htmlpratique_-_gelures_meca.htmlpratique_-_gelures_prevent.htmlpratique_-_gelures_pronosc.htmlpratique_-_gelures_traitement.htmlpratique_-_hypo.htmlpratique_-_hypo_meca.htmlpratique_-_hypo_circonstances.htmlpratique_-_hypo_clinic.htmlpratique_-_hypo_traitement.htmlshapeimage_7_link_0shapeimage_7_link_1shapeimage_7_link_2shapeimage_7_link_3shapeimage_7_link_4shapeimage_7_link_5shapeimage_7_link_6shapeimage_7_link_7shapeimage_7_link_8shapeimage_7_link_9shapeimage_7_link_10shapeimage_7_link_11shapeimage_7_link_12shapeimage_7_link_13shapeimage_7_link_14shapeimage_7_link_15

Le transfert de chaleur se produit quand le corps est en contact avec un solide. Cette perte de chaleur est proportionnelle à la surface en contact et est également effective à travers les vêtements.


La journée, les pertes par conduction sont limitées car les seules parties du corps en contact avec un solide à température ambiante sont :


  1. les pieds, en contact avec le sol, gelé, sous forme de glace ou de neige, d'où l'importance des semelles et de la bonne qualité des chaussons thermiques.


  1. la main, en contact, avec le piolet. Sauf à quelques occasions techniques, heureusement peu prolongées, le piolet est tenu en "piolet canne". La main le tenant est alors en contact avec le métal de la tête de la lame. Malgré la protection des gants, quelques cas de gelures par le contact du métal de la lame (très bon conducteur thermique) sont à noter. L'autre main peut tenir les anneaux de corde mais est beaucoup moins exposée.


La nuit, les pertes de chaleur par conduction sont considérablement augmentées : en position couchée, la surface de contact avec le sol étant grande.


Cela explique l'importance de la qualité des tapis isolants.