Le dépassement de soidepassement_de_soi.htmlshapeimage_2_link_0
Mes liensliens.htmlshapeimage_3_link_0
Mes Expéditions Polaires

 Spitzberg - 2001
 Nunavut / Terre de Baffin - 2002
 ProjetsSpitzberg.htmlNunavut.htmlProjets.htmlshapeimage_4_link_0shapeimage_4_link_1shapeimage_4_link_2
Mes Expéditions d’Altitude

 Kilimanjaro - 2003
 Mc Kinley - 2003
 ProjetsKilimanjaro.htmlMc_kinley.htmlProjets.htmlshapeimage_5_link_0shapeimage_5_link_1shapeimage_5_link_2
En Pratique
 le froid
 l’altitude
 l’hygiènepratique_-_altitude.htmlpratique_-_hygiene.htmlshapeimage_6_link_0shapeimage_6_link_1
 
Refroidissement
par Conduction
par Convection
par Radiation
par évaporation
Les réactions
Acclimatement
Les gelures
mécanismes
prévention
pronostic
traitement
L’hypothermie
mécanismes
circonstances
signes cliniques
traitementpratique_-_refroissement.htmlpratique_-_froid_conduction.htmlpratique_-_froid_convection.htmlpratique_-_froid_evaporation.htmlpratique_-_froid_reactions.htmlpratique_-_froid_acclimatement.htmlpratique_-_gelures.htmlpratique_-_gelures_meca.htmlpratique_-_gelures_prevent.htmlpratique_-_gelures_pronosc.htmlpratique_-_gelures_traitement.htmlpratique_-_hypo.htmlpratique_-_hypo_meca.htmlpratique_-_hypo_circonstances.htmlpratique_-_hypo_clinic.htmlpratique_-_hypo_traitement.htmlshapeimage_7_link_0shapeimage_7_link_1shapeimage_7_link_2shapeimage_7_link_3shapeimage_7_link_4shapeimage_7_link_5shapeimage_7_link_6shapeimage_7_link_7shapeimage_7_link_8shapeimage_7_link_9shapeimage_7_link_10shapeimage_7_link_11shapeimage_7_link_12shapeimage_7_link_13shapeimage_7_link_14shapeimage_7_link_15

Ce type d'échange thermique procure l'avantage de pouvoir également réchauffer. En effet, toute surface émet un rayonnement qui tend à la refroidir et absorbe (plus ou moins) le rayonnement environnant, qui tend à la réchauffer.


Le bilan entre gain et perte détermine le réchauffement ou le refroidissement.


La radiation solaire est une importante source de gain de chaleur, fonction de :


# de la surface exposée

# du coefficient d'absorption des vêtements (la couleur est importante)

# de l'absorption parasite des nuages et de la brume par temps couvert

# de la réflexion du rayonnement sur la neige ou la glace


La nuit, selon la latitude, qu'il fasse vraiment nuit ou qu'il fasse jour avec un très faible rayonnement solaire, le bilan thermique est négatif puisque le corps rayonne et ne reçoit rien.


Encore une fois, le matériel est prépondérant pour bénéficier du bilan thermique le plus avantageux, minimisant le refroidissement.