Le dépassement de soidepassement_de_soi.htmlshapeimage_2_link_0
Mes liensliens.htmlshapeimage_3_link_0
Mes Expéditions Polaires

 Spitzberg - 2001
 Nunavut / Terre de Baffin - 2002
 ProjetsSpitzberg.htmlNunavut.htmlProjets.htmlshapeimage_4_link_0shapeimage_4_link_1shapeimage_4_link_2
Mes Expéditions d’Altitude

 Kilimanjaro - 2003
 Mc Kinley - 2003
 ProjetsKilimanjaro.htmlMc_kinley.htmlProjets.htmlshapeimage_5_link_0shapeimage_5_link_1shapeimage_5_link_2
En Pratique
 le froid
 l’altitude
 l’hygiènepratique_-_altitude.htmlpratique_-_hygiene.htmlshapeimage_6_link_0shapeimage_6_link_1
 
Refroidissement
par Conduction
par Convection
par Radiation
par évaporation
Les réactions
Acclimatement
Les gelures
mécanismes
prévention
pronostic
traitement
L’hypothermie
mécanismes
circonstances
signes cliniques
traitementpratique_-_refroissement.htmlpratique_-_froid_conduction.htmlpratique_-_froid_convection.htmlpratique_-_froid_radiation.htmlpratique_-_froid_evaporation.htmlpratique_-_froid_reactions.htmlpratique_-_froid_acclimatement.htmlpratique_-_gelures.htmlpratique_-_gelures_meca.htmlpratique_-_gelures_pronosc.htmlpratique_-_gelures_traitement.htmlpratique_-_hypo.htmlpratique_-_hypo_meca.htmlpratique_-_hypo_circonstances.htmlpratique_-_hypo_clinic.htmlpratique_-_hypo_traitement.htmlshapeimage_7_link_0shapeimage_7_link_1shapeimage_7_link_2shapeimage_7_link_3shapeimage_7_link_4shapeimage_7_link_5shapeimage_7_link_6shapeimage_7_link_7shapeimage_7_link_8shapeimage_7_link_9shapeimage_7_link_10shapeimage_7_link_11shapeimage_7_link_12shapeimage_7_link_13shapeimage_7_link_14shapeimage_7_link_15

Des préventions locales existent.


En plus des sous-gants, des gants polaires, des surgants, diminuant l'effet conjugué du vent et du froid, l'application locale de substances grasses isolent la peau de l'atmosphère ambiante.

Ainsi, la graisse ou la crasse de plusieurs jours peuvent diminuer les risques de gelures.


Personnellement, j'adopte en plus un entraînement quotidien plusieurs mois avant le départ constituant à baigner mes mains entre 15 et 30 minutes dans une bassine d'eau refroidie par des glaçons. Cet entraînement vasomoteur doit permettre une adaptation des extrémités au refroidissement.