Le dépassement de soidepassement_de_soi.htmlshapeimage_2_link_0
Mes liensliens.htmlshapeimage_3_link_0
Mes Expéditions Polaires

 Spitzberg - 2001
 Nunavut / Terre de Baffin - 2002
 ProjetsSpitzberg.htmlNunavut.htmlProjets.htmlshapeimage_4_link_0shapeimage_4_link_1shapeimage_4_link_2
Mes Expéditions d’Altitude

 Kilimanjaro - 2003
 Mc Kinley - 2003
 ProjetsKilimanjaro.htmlMc_kinley.htmlProjets.htmlshapeimage_5_link_0shapeimage_5_link_1shapeimage_5_link_2
En Pratique
 le froid
 l’altitude
 l’hygiènepratique_-_altitude.htmlpratique_-_hygiene.htmlshapeimage_6_link_0shapeimage_6_link_1
 
Refroidissement
par Conduction
par Convection
par Radiation
par évaporation
Les réactions
Acclimatement
Les gelures
mécanismes
prévention
pronostic
traitement
L’hypothermie
mécanismes
circonstances
signes cliniques
traitementpratique_-_refroissement.htmlpratique_-_froid_conduction.htmlpratique_-_froid_convection.htmlpratique_-_froid_radiation.htmlpratique_-_froid_evaporation.htmlpratique_-_froid_reactions.htmlpratique_-_froid_acclimatement.htmlpratique_-_gelures.htmlpratique_-_gelures_meca.htmlpratique_-_gelures_prevent.htmlpratique_-_gelures_pronosc.htmlpratique_-_hypo.htmlpratique_-_hypo_meca.htmlpratique_-_hypo_circonstances.htmlpratique_-_hypo_clinic.htmlpratique_-_hypo_traitement.htmlshapeimage_7_link_0shapeimage_7_link_1shapeimage_7_link_2shapeimage_7_link_3shapeimage_7_link_4shapeimage_7_link_5shapeimage_7_link_6shapeimage_7_link_7shapeimage_7_link_8shapeimage_7_link_9shapeimage_7_link_10shapeimage_7_link_11shapeimage_7_link_12shapeimage_7_link_13shapeimage_7_link_14shapeimage_7_link_15

Quand la gelure n'a pu être évitée, il convient de suivre de manière très stricte quelques règles pour les traiter.


Surtout ne pas retirer ses chaussures dans le cas des orteils, car vous ne pourrez plus les remettre, et ainsi exposer l'ensemble du pied à des gelures plus graves.


Sur le terrain, il est conseillé de ne rien faire car :


  1. le seul traitement efficace passe par un réchauffement progressif à une température très précise, ce qui est difficilement réalisable en expé, sous la tente.


  1. il ne faut pas commencer un traitement/réchauffement si l'on devra réexposer l'extrémité gelée au froid.


Tout traitement brutal est à proscrire: les flagellations et massages sont plus négatifs que réparateurs.


En dehors de la difficulté fonctionnelle générée par l'extrémité gelée, on peut continuer à marcher longtemps les pieds gelés sans risque de complications supplémentaires. En effet, il n'est pas obligatoire que la gelure s'étende, même si on ne la soigne pas immédiatement, même si elle est très noire.


Elle est toujours plus étendue en surface qu'en profondeur et parait donc toujours plus importante dans les premières semaines qu'elle ne l'est en réalité.


Je vous déconseille toutefois de vérifier cela par l'expérience.