Mes Expéditions d’Altitude

 Kilimanjaro - 2003
 Mc Kinley - 2003
 ProjetsKilimanjaro.htmlMc_kinley.htmlProjets.htmlshapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1shapeimage_2_link_2
Le dépassement de soidepassement_de_soi.htmlshapeimage_3_link_0
Mes liensliens.htmlshapeimage_4_link_0
Mes Expéditions Polaires

 Spitzberg - 2001
 Nunavut / Terre de Baffin - 2002
 ProjetsSpitzberg.htmlNunavut.htmlProjets.htmlshapeimage_5_link_0shapeimage_5_link_1shapeimage_5_link_2
En Pratique
 le froid
 l’altitude
 l’hygiènepratique_-_le_froid.htmlpratique_-_altitude.htmlshapeimage_6_link_0shapeimage_6_link_1
 
Besoins naturels
Alimentation et hydratation
La Toilette
Le Sommeilpratique_-_hygiene.htmlpratique_-_alimentation.htmlpratique_-_alimentation.htmlpratique_-_toilette.htmlshapeimage_7_link_0shapeimage_7_link_1shapeimage_7_link_2shapeimage_7_link_3

Bien récupérer est un élément déterminant pour la réussite d'une expédition.


Mais dormir ne sera pas l'activité la plus facile à réaliser car l'altitude perturbe le sommeil :


  1. difficulté à s'endormir,

  2. réveils nocturnes,

  3. sensation d'étouffement.


Ces perturbations du sommeil sont un signe de mal adaptation.

Dormir la tête légèrement surélevée pourra améliorer le confort de la respiration et réduire les maux de tête.


Des somnifères peuvent être utilisés, mais avec beaucoup de précaution car tous les somnifères réduisent la respiration nocturne.