Mes Expéditions d’Altitude

 Kilimanjaro - 2003
 Mc Kinley - 2003
 ProjetsKilimanjaro.htmlMc_kinley.htmlProjets.htmlshapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1shapeimage_2_link_2
Le dépassement de soidepassement_de_soi.htmlshapeimage_3_link_0
Mes liensliens.htmlshapeimage_4_link_0
Mes Expéditions Polaires

 Spitzberg - 2001
 Nunavut / Terre de Baffin - 2002
 ProjetsSpitzberg.htmlNunavut.htmlProjets.htmlshapeimage_5_link_0shapeimage_5_link_1shapeimage_5_link_2
En Pratique
 le froid
 l’altitude
 l’hygiènepratique_-_le_froid.htmlpratique_-_altitude.htmlshapeimage_6_link_0shapeimage_6_link_1
 

Les conditions dans lesquelles on évolue dans le grand Nord ou en haute altitude ne favorisent pas la toilette et une bonne hygiène corporelle.


En effet, il est très désagréable, voire dangereux de se dévêtir pour faire sa toilette, même à l'abri dans la tente, quand la température extérieure oscille entre -15 et -40°C. Au delà de l'inconfort, il faut un liquide qui ne soit pas gelé, ce qui n'est pas une mince affaire.


Mais, même si à ces températures, il n'y a pas d'odeurs, pas de bactéries, être quasiment propre comme un sou neuf a également la vertue de remettre le moral à neuf.


Il faut apporter un grand soin à ses pieds et à défaut de les laver, les soigner, les préserver pour qu'ils vous portent jusqu'à la fin de l'expédition.


Pour ce qui est des mains, ne pas les laver et accumuler de la crasse peut diminuer le risque de gelure en isolant un peu plus les cellules de l'air ambiant.

Besoins naturels
Alimentation et hydratation
La Toilette
Le Sommeilpratique_-_hygiene.htmlpratique_-_alimentation.htmlpratique_-_alimentation.htmlpratique_-_sommeil.htmlshapeimage_7_link_0shapeimage_7_link_1shapeimage_7_link_2shapeimage_7_link_3